Nous vous proposons sur cette page de porter un regard appuyé sur un événement, un document, un texte, une image ou encore un autre site web.

Ce focus permettra d'enrichir nos connaissances sur la Marine de Loire, le Musée ou  l'histoire de Châteauneuf et des Castelneuviens.

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et suggestions ! 

Où l'on parle d'une tapisserie datée de la fin du XVIIe siècle ...    

Le nom des « Phélypeaux de La Vrillière » et celui de « Châteauneuf-sur–Loire » sont vraiment liés. En effet, au XVIIè siècle les Phélypeaux de La Vrillière agrandirent et transformèrent le château, hérité alors  à demi-ruiné par Louis Phélypeaux.  Ce dernier, seigneur de La Vrillière, marquis de Châteauneuf et Tanlay, vicomte de Saint-Florentin, homme d'État français, mort en 1681, a son tombeau-mausolée,  offert par Balthazar, son fils, en hommage à son père, dans l’église Saint-Martial de Châteauneuf.

Dès lors, lorsqu’un collectionneur américain entend léguer à la ville de Châteauneuf-sur-Loire une magnifique tapisserie datée de la fin du XVIIe siècle, ornée des armes de la famille des Phélypeaux de la Vrillière, tout est mis en œuvre pour que ce legs puisse se réaliser.

Audrey Madec, directrice du musée de la Marine de Loire nous rappelle cette belle histoire et les questions soulevées par cette tapisserie…

En 2018, Un collectionneur américain, M. Robert Seay, a légué à la ville de Châteauneuf-sur-Loire une magnifique tapisserie datée de la fin du XVIIe siècle. Son intention était de rendre à la France une pièce relevant de son patrimoine.

En laine et soie, de belles dimensions (H. 340 x L 260 cm), elle faisait autrefois partie d’une tenture de neuf pièces ornées des armes de la famille des Phélypeaux de la Vrillière. Cette illustre famille avait donné, aux XVIIe et XVIIIe siècles, plusieurs ministres et secrétaires d'État à la monarchie. Richissime, elle possédait à Paris et en province divers domaines.

Châteauneuf-sur-Loire était du nombre. Les La Vrillière, qui appréciaient particulièrement Châteauneuf, avaient notamment fait agrandir et embellir le château, le meublant somptueusement. Parmi les tentures ornant ses murs, se trouvait celle aux armes de la famille.

Dans l’inventaire après décès de Louis Phélypeaux, seigneur de La Vrillière (1599-1681), la tenture était située dans la salle de billard du château. Elle s’y trouvait encore lors de l’inventaire après décès de Louis Phélypeaux, marquis de la Vrillière (1672-1725).

Enfin, elle était toujours localisée au château en 1777, à la mort de Louis Phélypeaux, duc de La Vrillière (1705-1777).

Assurément, la tapisserie qui a été si généreusement offerte au musée est indissociable de l’histoire de la ville et de son château.

Au centre de la tapisserie est représenté un blason aux armes des Phélypeaux, « 1 et 4 d’azur semé de quintefeuilles d’or au franc quartier d’hermines » écartelées avec celles des Cottereau « 2 et 3 d’argent aux trois lézards de sinople » (alliance contractée à la fin du XVe siècle).

Le blason est placé « dans les colliers de Saint Michel et du Saint Esprit avec pour support deux aigles, sommées d'une couronne de duc et d'une aigle, entre des draperies et cordelières avec glands », l’ensemble dominant un paysage avec rivière, bois et feuilles d'acanthe.

La présence d’une « couronne de duc » peut toutefois poser question : le duché de La Vrillière a été créé en 1770 alors que la tenture est antérieure d’un siècle.

 

Une magnifique tapisserie aux dimensions imposantes

Le blason central

Par ailleurs, si la couronne est ducale, les armes ne sont pas celles du duc Louis Phélypeaux de La Vrillière (1705-1777). Sur les armoiries du duc, les trois lézards ont en effet été remplacés par trois maillets, armes de la famille de Françoise de Mailly, mère du duc.

 

De fait, contrairement à ce que l’on pourrait croire, sous l’Ancien Régime, en matière d’héraldique, l’usage de couronnes ne respectait pas forcément les titres nobiliaires des personnes

Un changement d'armes  qui interpelle...

Pour plus de précisions historiques , retrouvez le château de Châteauneuf et les  Phélypeaux de La Vrillière dans le catalogue de l'exposition de  2010 « Châteauneuf-sur-Loire, le château révélé » disponible au Musée. 

Cette splendide tapisserie sera bientôt exposée au Musée de la Marine de Loire. Ses imposantes dimensions nécessitent quelques aménagements pour que le visiteur puisse vraiment l'apprécier. Pour permettre son acheminement dans le court délai imposé par l'administration américaine en matière d'exécution du legs, les Amis du Musée ont pré-financé le coût d'acheminement de cette oeuvre depuis les USA. Ainsi, le patrimoine castelneuvien a-t-il pu s'enrichir de cette pièce remarquable.

Retrouvez l'activité du Musée de la marine de Loire pour 2020 en cliquant ici ou allez directement sur le site internet du Musée.